Régulation & chasse

Chasse de régulation à Kambaku

La réserve de Kambaku est un merveilleux bout de terre - dans un espace très sensible. Nous nous engageons chaque jour pour la richesse des espèces que nos visiteurs découvrent à Kambaku; avec une gestion de la faune professionnelle, la participation au projet EMU et de nombreuses petites et grandes actions pour la protection du climat.

La richesse des espèces et un climat aride peuvent vite devenir problématiques. Un été sec, une sécheresse ou un incendie dans le bush et la faune s’effondre littéralement sous nos yeux. Une surpopulation d’herbivores, comme les antilopes et autres ongulés, laisse des dommages irréversibles dans la végétation sensible, avec pour conséquence un surpâturage qui entraîne une sensibilité aux parasites et aux épidémies auxquels les animaux sauvages succombent rapidement. Même si de tels événements régulent la densité d’animaux de manière naturelle et permettent à l’écosystème de se reposer, de tels scénarios ne répondent pas à l’éthique d’un élevage responsable des animaux sauvages.

Concrètement, cela signifie : Environ 3 500 ongulés vivent à Kambaku qui mettent au monde chaque année environ 900 petits. Env. 400 sont tués chaque année par les prédateurs vivant ici (léopards, guépards, caracals et autres chasseurs) C’est trop peu pour maintenir l’équilibre écologique de la réserve.

Ce n’est qu’avec un travail régulateur en amont que nous pouvons garantir la bonne santé des troupeaux, empêcher que la flore ne subisse des dommages et que les périodes de sécheresse n’aient pas de conséquences fatales pour les animaux. Chaque année, nous établissons un plan de gestion de la faune avec le Ministère pour la protection de la nature et du tourisme que nos chasseurs professionnels suivent avec expertise et selon des règles éthiques strictes. L’équipe de chasse de Kambaku abat, seule ou avec l’aide de nos visiteurs chasseurs, environ 300 antilopes par an, dont environ la moitié est transformée par notre cuisine pour les visiteurs du lodge, du campement et nos collaborateurs. L’autre moitié de la viande est vendue sur les marchés locaux. Notre gibier est d’excellente qualité et nous permet de ne pas nous fournir en viande provenant d’élevages industriels. Les animaux ont eu une vie naturelle, libre, dans un habitat sain, une fin rapide sans captivité, confinement, transport ou anxiétés. 

Les temps modernes ne sont pas le paradis, et certainement pas pour les animaux dans ce monde. Mais, même si vous n’êtes pas amateur de chasse ou êtes végétarien ou végan, nous espérons que notre point de vue sur la chasse de régulation rencontre votre approbation.

Si vous avez des questions sur la chasse à Kambaku ou souhaitez accompagner nos chasseurs professionnels dans leur travail, nous vous en remercions par avance !